Aller au contenu

euthanasie de votre animal


Recommended Posts

quand un animal de compagnie est trop malade, trop âgé ou trop blessé pour pouvoir endurer des soins, il arrive très souvent que le vétérinaire suggère à son maître d’abréger les souffrances et d’endormir l’animal pour toujours. Mais que se passe-t-il ensuite ? Quels sont les derniers réflexes du chien et du chat avant de quitter ce monde ? Un vétérinaire a décidé de lever le voile sur ces questions et en profite pour passer un appel vibrant à tous les propriétaires d’animaux de compagnie.

 

Son message a été relayé par le Hillcrest Veterinary Hospital, un cabinet vétérinaire de Durban, en Afrique du Sud. Regardez :

 

 

« Lorsque vous êtes propriétaire d’un animal de compagnie, il est probable que celui-ci meure avant vous. Et lorsque vous devrez emmener votre animal chez le vétérinaire pour une fin humaine et sans douleur, je veux que vous sachiez tous quelque chose. Vous avez été le centre de son monde pendant toute sa vie ! Il fait peut-être partie de la vôtre, mais tout ce que lui connaît, c’est vous, sa famille. C’est une décision difficile à prendre à chaque fois et c’est dévastateur pour nous, humains, de le perdre. Mais je vous en prie, ne le laissez pas mourir seul.

Ne le faites pas passer de la vie à trépas dans la chambre d’un étranger, dans un endroit qu’il n’aime pas. Ce que vous devez savoir, ce que l’on ne sait pas, c’est qu’il vous recherche quand vous le laissez seul !!!! Il regarde chaque personne dans la pièce pour retrouver la personne qu’il aime. Il ne comprend pas pourquoi vous l’avez quitté alors qu’il est malade, effrayé, âgé ou mourant et qu’il a besoin de votre réconfort.

Ne soyez pas lâche parce que vous pensez que c’est trop difficile pour VOUS. Imaginez ce qu’il ressent lorsque vous le laissez seul au moment le plus difficile de sa vie, tandis que des gens comme moi sont seuls à faire de leur mieux pour le réconforter et essayer de lui expliquer pourquoi vous ne pouviez pas rester.

De la part d’un vétérinaire fatigué au cœur brisé. »

  • +1 2
  • Love 7
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

je partage à 100%, voire plus... il n'y a que lorsque le chien décède lors de son hospitalisation que je n'ai pu l'accompagner et je vous assure que je ne m'en remets jamais, même si la vie continue ! 

  • +1 1
  • Sniff 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Je suis tout à fait d'accord .......

Je n'ai pas pu accompagner Winny & je m'en voudrais jusqu'à la fin de mes jours 😢 

  • Sniff 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Complètement d'accord. J'ai pu, accompagner ma Baya jusqu'au bout. Ca ne console pas mais ça aide... Nous avions du laisser Marius partir avec le véto pour son intervention et je n'oublierai jamais le regard de notre petit bonhomme, braqué sur nous, alors qu'il l'emmenait. Nous ne l'avons jamais revu vivant. Et c'est très dur!

  • Sniff 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 1 heure, Mary Ho a dit :

je partage à 100%, voire plus... il n'y a que lorsque le chien décède lors de son hospitalisation que je n'ai pu l'accompagner et je vous assure que je ne m'en remets jamais, même si la vie continue ! 

 

il y a 56 minutes, caninours a dit :

Complètement d'accord. J'ai pu, accompagner ma Baya jusqu'au bout. Ca ne console pas mais ça aide... Nous avions du laisser Marius partir avec le véto pour son intervention et je n'oublierai jamais le regard de notre petit bonhomme, braqué sur nous, alors qu'il l'emmenait. Nous ne l'avons jamais revu vivant. Et c'est très dur!

 

1000% d'accord.

J'ai besoin de les accompagner jusqu'au bout. Faire quelques km pour accompagner Taos, alors qu'elle était restée endormie suite à son intervention (il aurait été inhumain de la réveiller), me semble une évidence. Je n'aurais pas voulu ne pas être là.

Ne pas être là pour les accompagner est un déchirement et un traumatisme encore plus grand. N'est-ce pas Fun ? N'est-ce pas Elise ? Je ne peux être en paix avec elles, ni avec moi même.

  • Sniff 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Pour moi ne pas pouvoir les accompagner jusqu'au bout c'est comme si je les abandonnais, ça ne veut pas dire que c'est plus facile avec ceux que j'accompagne, mais le fait qu'ils m'ont senti & vu jusqu'au bout me rassure pour leur passage dans l'autre monde 😢 mais la peine reste immense quoi qu'il en soit ..... 

  • Love 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Vous avez toutes mille fois raisons ,moi qui ne peux me résoudre à les abandonner  je suis pas courageux  du tout mais je me fais violence il me  faut du temps pour évacuer!!  c'est très difficile mais c'est très important de ne pas le laisser seul  !!!:coeur:

  • Love 2
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai toujours accompagné mes loulous jusqu'au bout, je ne pourrais pas les laisser partir seuls. Il n'y a que ma Vanille qui était hospitalisée et

la véto l'a retrouvé endormie pour toujours dans son box. Je m'en voudrais jusqu'au bout. je les accompagne jusqu'à la crémation cela fait

parti de mon deuil et tant qu'ils ne sont pas revenus dans leur maison, j'ai un malaise qui ne me quitte pas.  

  • Like 3
  • Sad 1
  • +1 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

D'autant plus que la décision finale c'est nous qui la prenons alors par respect & amour pour eux,  la moindre des choses est de les accompagner jusqu'au bout 😥

  • +1 3
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

J'ai accompagné tous mes chiens et chats, il n'y a que ma petite Emeraude qui était sous perfusion chez le vétérinaire qui est décédée la nuit toute seule et cela m'a beaucoup peinée (et me peine encore), Teresa, elle, était endormie pour des examens et ne pouvant plus rien faire, le vétérinaire m'a appelée, je suis allée la rejoindre, je l'ai caressée, embrassée, je lui ai parlé et je pense que même endormie elle a su que j'étais près d'elle. Le vétérinaire, me connaissant bien, me propose toujours de rester un moment auprès de mon chien ou mon chat et il est vrai que je continue à le caresser et lui parler... même s'il n'est plus présent. Ayant eu beaucoup d'animaux âgés, malades, maltraités j'ai eu à faire face souvent à cet ultime départ mais je ne m'y ferai jamais, chaque fois c'est aussi difficile.

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

nous avons accompagnés tous nos chiens jusqu'au dernier souffle et il ne pourrait en être autrement c'est un devoir de rester avec eux, de leurs parler, les caresser, les réconforter mais si c'est difficile.  ils sont notre famille. 😢

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C’est parce que 2 d’entre eux sont partis sans que je puisse être là que je me suis jurée que tant que possible cela n’arriverait plus.. et j’ai réussi à tenir mon engagement depuis...c’est la seule façon de trouver le chemin du deuil, jusqu’ au retour de leurs cendres, comme dit Josse..

  • Like 4
Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Moi non plus, je ne pourrais laisser partir mes "enfants" sans les accompagner. Ca m'est arrivé une seule fois avec Cybelle qui avait fait un AVC et était hospitalisée. Ne pas avoir pu la réconforter, c'est pour moi une plaie qui ne cicatrise pas et ç'était il y a 20 ans. C'est très dur pour nous d'assister à leur départ mais  pour eux, les soutenir à ce moment là, doit être tellement apaisant. Je me souviens du départ d'Olympe, ma petite caniche noire. Elle était couchée sur mes genoux, elle dormait et puis elle s'est réveillée, m'a regardée d'un regard si intense que je n'oublierai jamais et elle est partie ... Pareil pour mon cheval Noé qui a semblé heureux lorsque je suis arrivée dans son box. Alors oui je les accompagnerai jusqu'au bout. 

  • Like 4
  • +1 1
Lien à poster
Partager sur d’autres sites
  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...