Aller au contenu

Syndrome Brachycéphale - Besoin de vos avis et conseils


AnneSof & Bernie
 Partager

<t></t>  

  1. 1. <t></t>



Messages recommandés

Depuis plusieurs mois, Bernie est traité pour un oedème pulmonaire qui ne se résorbe pas.

Hier, il a fait un gros malaise qui m'a fait une frousse pas possible.

J'ai un rendez-vous prévu depuis 15 jours auprès d'un cardiologue le 10 novembre. Celui-ci pense que Bernie souffre du syndrome brachycéphale et non d'une insuffisance cardiaque. Mais il veut faire des examens pour en être vraiment sûr.

Donc, suite à ce malaise, j'ai appelé la clinique qui m'a conseillé de passer hier soir.

J'ai vu le chirurgien qui a opéré Bernie de ses hernies périnéales parce que le cardiologue est en vacances à l'étranger.

Celui-ci rejoint le diagnostic du cardiologue. Il pense que Bernie n'a pas d'insuffisance cardiaque. Il l'a ausculté et ne constate rien d'anormal au niveau de son coeur si ce n'est que le titi a un coeur trop gros.

 

Pour lui, l'oedème pulmonaire est lié à un voile du palais trop long et à une sténose des narines. Ce qui n'est autre que le syndrome brachycéphale.

Il dit que Bernie ne va pas aller mieux et que les diurétiques qui drainent l'oedème ne soigne pas la cause et que c'est un pansement sur une jambe de bois.

 

Pour lui, il faut opérer Bernie pour le soulager et lui apporter du confort dans sa fin de vie.

L'opération permettrait à l'oedème de se résorber et à Bernie de mieux respirer.

 

Il me conseille donc de faire tous les examens cardio le 10 novembre pour être sûr à 100 % qu'il n'y a pas d'insuffisance cardiaque et savoir si Bernie est apte à supporter une anesthésie.

 

Si c'est le cas, il me propose une endoscopie pour évaluer les dégâts et si c'est possible de les réparer, l'intervention chirurgicale dans la foulée. Comme çà, çà fait une seule anesthésie.

Il veut faire une rhinoplastie et le voile du palais.

 

Cette opération ne prolongerait pas Bernie mais lui apporterait une fin de vie plus sereine. Il estime que mon titi a encore entre 6 mois et 1.5 an devant lui et que çà serait bien mieux pour lui de vivre ces derniers mois en pouvant respirer normalement.

 

Juste pour ceux qui ne connaissent pas Bernie.

Il souffre d'une spondylose très avancée. Cette cochonnerie lui ronge le dos et à ce jour, mon titi ne peut presque plus marcher.

De plus, il est incontinent depuis environ 2 ans.

 

Tout çà en plus du syndrome brachycéphale, çà commence à être lourd pour lui et ... aussi pour moi. Je souffre de le voir ainsi.

 

L'espérance moyenne de vie d'un bouledogue est de 9 à 10 ans. Bernie est donc au-delà depuis quelques temps. C'est un très vieux bouli.

 

Je ne sais pas trop quoi penser ... Bernie va sur ses 12 ans. J'ai peur qu'il ne supporte pas l'opération.

 

Voilà, j'ai été longue mais je sais que vous pourrez me comprendre et me donner de bons conseils.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

je me pose la même question que vous vous posez sans aucun doute : faut-il encore lui imposer cette lourde opération ?

Je n'ai pas de réponse parce tout ça dépend du chien et je ne le connais pas autrement que ce vous en dites...

Mais ce n'est pas une petite opération ! faut-il, alors que vous voyez le bout de son chemin à l'horizon, même encore lointain, faut-il donc une nouvelle anesthésie (et ce n'est pas rien !) et ensuite un reveil, une convalescence qui ne sera pas sans aucun ressenti surtout qu'il ne pourra sans doute pas manger "normalement" si on touche à son palais..

 

Bref, je pense bien à vous qui devez prendre la décision de faire ou pas !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je me pose les mêmes questions que Mary. Je n'ai pas besoin de prouver mon amour des chiens, mais l'amour passe aussi par la compassion. Je remercie toujours quelqu'un qui met fin, sans douleur, aux souffrances de son animal. Bernie n'en est pas là, il s'agit simplement de ne pas le faire souffrir davantage pour lui donner quelques semaines supplémentaires.

Cette capacité que nous avons de droit de vie et de mort sur nos animaux peut être dérangeante. Je n'oublie pas le regard adorable de mes deux dernières rates alors que je les mettais dans une petite cage pour les emmener vers leur dernier voyage chez le vétérinaire. De la culpabilité ? Certes. Elle est aussi dans la nature humaine.

Bon courage pour Bernie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

la décision vous appartient........... mais l'opération est vraiment lourde ! et j'imagine les suites opératoires !

 

difficile de vous aider car c'est votre choix et celui du véto !

il est qd même très âgé et un coeur pas trop en forme... le cardiologue vous éclairera peut-être. mais de tte façon, y a tjrs un risque anesthésique et encore plus avec chien âgé et à face plate !!

tout ça, aussi pour gagner quelques semaines !

 

perso, je le laisserai finir tranquillement sa vie de pépère ! :wink:

 

si ça se passe mal, vous vous en voudrez !

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis en train de me documenter sur le sujet. Je viens à l'instant de lire une thèse vétérinaire sur ce syndrome.

Je commence à y voir plus clair.

 

Bernie ne souffre pas de son dos. Il est suivi par un ostéopathe, fait de l'acupuncture, de l'hydrothérapie en piscine et a un traitement de la douleur très bien adapté.

 

Même si sa spondylose est très avancée, il n'en souffre absolument pas.

 

Son incontinence est très bien gérée. Lui comme moi et mon conjoint le vivons très bien. Bernie porte des culottes avec des couches. Parfois, il m'arrive d'oublier de lui remettre et c'est tout naturellement que mon titi me le fait remarquer en s'asseyant et couinant à côté.

 

Je suis partagée entre le fait de le faire opérer et de par le fait, risquer sa vie et lui imposer un post-opératoire parfois compliqué ou le laisser vivre ainsi avec des diurétiques et une respiration difficile qui débouchera inévitablement sur une insuffisance cardiaque.

Mais est ce que cette opération lui apportera réellement une fin de vie plus sereine ? Dans 85 % des cas, cette opération est une réussite. Et pour les 15 qui restent, c'est un échec. Si j'étais sûre de la réussite à 100 %, je prendrais peut-être le risque pour lui. Là, je doute ...

 

Je veux ce qu'il y a de mieux pour lui parce que je le suis redevable de beaucoup. J'ai été gravement malade de 2002 à 2005. Sans lui, je ne serais sans doute plus de ce monde. Il a été mon moteur, m'a donné la force de lutter quand j'avais envie de quitter ce monde, il veillait sur moi quand j'étais au plus mal. Je ne sais pas ce que je deviendrais s'il me quittait. Notre relation est tellement intense, il fait partie de moi. Je sais qu'il devra inévitablement partir avant moi mais tant que je pourrai lui apporter une vie confortable, sans souffrances et lui donner des instants de bonheur, il me sera impossible de penser à abréger sa vie ou ne pas faire quelque chose que je serais en mesure de faire.

 

A ce moment précis de la journée, j'aurais envie de dire que je vais le laisser finir son petit bout de chemin avec ses diurétiques. Je ne sais pas si je penserai la même chose ce soir ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense que nous nous sommes tous un jour, retrouver dans votre situation :oops::oops:

 

Et quelque soit les avis, la décision finale appartient toujours au propriétaire de l'animal . Elle sera toujours discutable et discutée

 

Pour notre part, nous faisons confiance à nos vétos.....et dés que nous entendons le mot Souffrance.....alors :cry::cry::cry::cry::cry:

 

Bon courage et attendez quand même une confirmation :oops::oops::oops::oops:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Personnellement (et cet avis n'engage que moi) , je n'opérerai pas si il ne souffre pas plus que cela. Cette opération va être lourde et on sait combien les anesthésies sont risquées sur les faces plates :(

Profitez l'un de l'autre le temps qu'il est encore bien, en l'opérant vous avez de gros risques qu'il ne se réveille pas et les suites post opératoires à son âge ne sont jamais aussi simple que sur un jeune chien en pleine santé.

Je pense bien à vous et quelque soit votre décision, nous savons qu'elle sera prise avec beaucoup d'amour pour votre petit bonhomme.

Modifié par Invité
Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Il y a quelques mois j'ai eu à vivre cette épreuve : opération ou pas, réussite ou pas, souffrance et stress de l'animal avec et/ou sans intervention.

J'ai passé mon week end à l'observer, à l'écouter... que voulait ma puce ?

Sa maladie évolue, mais ma puce continue son bout de chemin tranquillement, sans stress ni souffrances supplémentaires.

Je pense très fort à vous deux ; votre décision sera la bonne.

Caresses à Bernie.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

moi aussi, je le laisserais finir tranquillement sa petite vie, pour lui éviter la douleur et le stress que peut engendrer une telle opération, mais bien sûr c'est dur de se mettre à votre place :( nous avons toutes connu le moment où il a fallu prendre une triste décision et ce n'est pas facile ; je vous souhaite bon courage et que Bernie continue encore un bon bout de temps avec vous :-)

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je pense comme Timgad que c'est une situation très difficile .

Je ne connais pas les relations que vous pouvez avoir avec votre véto. Avec le mien, j'ai pu discuté sereinement avec lui, nous avons pris du temps pour savoir si le jeu en valait la chandelle et devant les souffrances que la chienne allait endurer , lui et moi avons dit stop. Et Garance est partie ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 4 mois après...

Voici quelques nouvelles de Bernie. :D

 

Suite à notre rendez-vous chez le cardiologue qui, après plusieurs examens a confirmé que Bernie souffrait bel et bien du syndrome brachycéphale mais que son coeur était en bon état pour un vieux bouli nous avons décidé de ne pas opter pour l'opération.

 

Le cardiologue a dit qu'un régime très stricte et une perte de poids importante pourrait soulager et réduire ce syndrome de façon considérable.

 

Nous avons donc mis Bernie au régime sous contrôle vétérinaire stricte et traitement médicamenteux.

 

A ce jour, mon titi a atteint le poids qui a été fixé par le cardiologue soit 11.5 kilos alors qu'il pesait 15.5 kilos avant régime. :D

 

Son oedème pulmonaire s'est résorbé, il n'est plus sous diurétiques, ne fait plus de malaises liés au manque d'oxygénation et cerise sur le gâteau, il respire normalement ! Super16.gif

 

Mon titi se déplace avec beaucoup plus de facilité et a retrouvé un dynamisme oublié.

J'ai parfois de la peine de le voir si mince mais c'est pour son bien. Il faut que nous tenions le coup pour qu'il ne reprenne pas de poids. Si c'était le cas, son état se détériorerait très vite. C'est pour cette raison que nous tenons à jour une courbe de poids. Chaque semaine, il est pesé à la clinique et les assistantes notent son poids dans son dossier.

 

Je voulais vous faire partager ma joie. Mon vieux compagnon va beaucoup mieux et grâce à ce régime a encore de beaux jours devant lui.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

génial ! c'est comme les humains, certaines pertes de poids ne sont pas "esthétiques" mais bien pour la santé !

Une tite photo de Bernie "mince", ça nous ferait plaisir ! avec l'arrivée de notre Boy, on est beaucoup à adorer les boulis et Bernie est devenu un "copain".... :P

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...