Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Y a-t-il un âge limite pour agir?


S.Rault
 Partager

Messages recommandés

Laurence Bruder Sergent, spécialiste des relations entre l’Homme et le Chien aborde la question de l’âge du chien sur ses capacités à s’adapter à un changement dans son quotidien.

 

Il arrive que l’on ait laissé une situation dégénérer sans intervenir, et qu’à un certain moment, on ne puisse plus en supporter davantage. Ou plus simplement, il peut s’agir d’apprendre une nouvelle commande à son chien adulte.

Il est normal de se demander si ce n’est pas trop tard pour mettre en place quelque chose d’inédit pour lui..

 

Un des traits communs à tous les êtres vivants, c’est la capacité à s’adapter à leurs milieux de vie. La réalité le prouve : de nombreux changements s’opèrent en permanence chez les animaux et les végétaux parce que leur environnement le nécessite.

Il est aussi avéré que certaines espèces ont disparu au cours de l’évolution parce que leur seuil d’homéostasie (la résistance aux changements) était insuffisant.

 

En ce qui concerne les chiens, ils sont tout à fait capables de faire face aux modifications qu’on leur proposera, mais il y a des conditions à cela :

 

- selon la variété et l’intensité des stimuli dans leur enfance, ils ont acquis des capacités d’adaptation plus ou moins solides. Ainsi, il y a des individus plus fragiles que d’autres aux variations de leur milieu, plus ou moins capables de s’habituer sans stress.

- Leur âge a bien sûr une importance, puisque l’on sait qu’avec le temps, les capacités cognitives diminuent : la rapidité de traitement des informations qui nous parviennent par l’intermédiaire de nos sens est amoindrie.

- La manière dont on s’y prend est capitale : si l’on veut apprendre à un chien âgé à rester seul alors qu’il a toujours vécu en compagnie d’un autre être, il faudra procéder avec précaution pour lui permettre de s’adapter à son rythme.

 

 

Il est fort délicat de répondre à la question de l’âge limite de mémorisation et d’intégration de nouvelles acquisitions, car les différences sont individuelles : alors que certains êtres s’adaptent très rapidement, d’autres ont besoin de davantage de temps.

 

 

Article écrit par Laurence Bruder Sergent

Comportementaliste

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Merci pour cet article.

 

En ce qui concerne les chiens, ils sont tout à fait capables de faire face aux modifications qu’on leur proposera, mais il y a des conditions à cela :

 

- selon la variété et l’intensité des stimuli dans leur enfance, ils ont acquis des capacités d’adaptation plus ou moins solides. Ainsi, il y a des individus plus fragiles que d’autres aux variations de leur milieu, plus ou moins capables de s’habituer sans stress.

 

Chez moi, ça se vérifie. J'ai installé une chatière pour que les chiens et les chats puissent sortir librement au jardin. Les deux animaux qui ont eu une jeunesse heureuse (Gipsy, teckel adopté à l'âge de 8 ans dans une bonne famille et Hypathie, minette adoptée au refuge à l'âge de 2 ans mais pas traumatisée) ont réussi.

Moustik (adopté à 10 ans après toute une vie en chenil) et Aglaé (minette maltraitée dans son jeune âge) n'y arrivent pas du tout.

 

Chez les humains, hélas, c'est pareil. Les enfants qui n'ont pas connu plein d'expériences ont plus de mal dans la vie que les autres. :oops:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Et bien je relativise : Moustik a réussi à se servir tout seul de la chatière ce matin, je l'ai juste encouragé un peu. :D

 

Donc on apprend à tout âge, même si on ne connaît rien de la vie. C'est juste un peu plus long ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

UNE ATTITUDE A DECRYPTER:

 

Je suis inquiètée par le comportement récent de Rumba qui a 6ans, qui jusque là, était craintive comme beaucoup de yorks, (c'est une croisée bichon-york) mais on pouvait l'apprivoiser. Pendant les promenades certaines personnes cherchent à carresser mes deux petits chiens, Toby se laisse approcher, et il semble être heureux de faire connaissance et surtout d'être carressé, mais Rumba, elle, se met rapidement en retrait, elle part devant à une dizaine de pas, et n'approche pas des inconnus :-) - Ce comportement là, lié à la peur, à l'angoisse, à l'émotivité etc... je peux l'admettre, le comprendre.

Mais mainteant et ce, depuis trois mois à peu près, elle a commencé à avoir des crises de panique lorsqu'une personne entre dans la maison. Au tout début, il n'y avait que trois personnes en cause, alors j'essayais de comprendre ce que ces personnes avaient en commun, mais depuis la liste s'allonge. Une amie très gentille est venue hier, Rumba a commencé à trembler, à ramper, à griffer les carreaux de la porte pour sortir, lorsque j'ouvre la porte, elle sort, mais aussitôt après, elle demande à entrer à nouveau, elle marche en rampant, elle redemande la porte, elle est affolée, et finalement pour réduire son stress et ses souffrances provoquées par ce trouble, je la descends dans le garage et la mets dans ma voiture. Il n'y a qu'isolée qu'elle retrouve son calme.

Le véto a dit que si ça ne se passait pas et surtout: si ça s'emplifiait, (c'est le cas), il faudrait la mettre à vie sous médicaments car ça ressemble à un trouble du comportement, genre névrose;

Est-ce que vous connaissez ce comportement pour l'avoir vécu avec vos animaux ? Qu'avez-vous fait ?

J'aimerais tellement ne pas la mettre sous traitement ....

Si par hasard elle avait eu un choc, qu'elle ait eu une très grande peur, ((je ne vois pas quoi, parce que je ne crie jamais après mes animaux, bien sûr je ne les frappe pas, pour obtenir quelque chose d'eux, j'emploie la douceur et la patience....)) -- comment pourrais-je faire pour l'identifier ?

Que s'est-il passé pour Rumba ?

Elle a été mordue par une grande chienne, mais il y a de cela 5 mois, elle a eu très peur, mais pourquoi est-elle paniquée lorsqu'un humain entre à la maison?

Ce qui m'inquiète c'est que depuis ce matin, elle a eu cette attitude de panique, alors que j'étais seule avec eux ???

Elle hésite à se mettre dans son couffin, dès que je change de pièce, elle sort de son couffin ou du fauteuil pour me suivre, si je m'installe à l'ordinateur, elle me demande à venir près de moi, ((je leur ai installé une petite place face à la fenêtre, sur une partie de mon bureau.

La nuit, elle couche sur son couffin à côté de moi? et son frère et le chat sont aussi sur mon lit, chacun dans un couffin;

Voilà, je vous ai donné tous les détails importants et j'espère que quelqu'un saura apporter de l'eau à mon moulin :-)

Merci,

Amicalement,

soaz

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.