Aller au contenu
×
×
  • Créer...

Comment aider un chien à surmonter la dépression ?


S.Rault
 Partager

<t></t>  

  1. 1. <t></t>



Messages recommandés

Il arrive parfois qu’un chien soit séparé de son maître qui doit être hospitalisé, ou pire, en cas de décès.

Selon le mode relationnel dans lequel évoluait le binôme homme/animal, l’adaptation à la nouvelle situation ne sera pas la même.

Sachant qu’un chien ne se laisse pas mourir de chagrin (même si notre tendance à l’anthropomorphisme nous pousse à le croire), il est tout à fait possible qu’avec de nouveaux maîtres attentifs, il surmonte l’épreuve de la séparation.

 

Cependant, dans le cas d’une relation fusionnelle, dans laquelle les deux protagonistes vivaient extrêmement dépendants l’un de l’autre, il est probable que le chien souffre de sa nouvelle solitude. Il peut alors se montrer apathique, ne voulant plus manger, jouer, ni se promener.

On retrouve d’ailleurs parfois ces mêmes signes chez des animaux confiés, même provisoirement, à la garde d’une autre personne, pour les vacances par exemple.

 

Comment l’aider ?

 

Si vous vous retrouvez en charge d’un tel chien, il sera de votre responsabilité de faire un certain nombre d’efforts afin de l’aider à passer cette étape difficile.

Prenez le temps de vous en occuper, sortez le, stimulez le, jouez avec lui. L’objectif est de créer la complicité qui n’existe pas encore entre vous, puis de l’entretenir lorsqu’elle aura été établie. Dans un premier temps, il n’est pas important de se soucier des règles hiérarchiques. Vous pourrez toujours vous en occuper plus tard, lorsque vous serez effectivement devenu le nouveau référent de votre compagnon.

 

Même si vos tentatives vous paraissent infructueuses, persévérez, il en va parfois de sa survie : s’il ne se nourrit plus, n’ayez pas peur de lui donner à manger de la main à la gueule.

S’il ne veut pas jouer, qu’à cela ne tienne, jouez tout seul avec une balle ou un jouet, devant lui, à de nombreuses reprises. Au moindre mouvement du chien allant dans le sens que l’on souhaite, on le félicitera de son bon comportement.

 

S’il est apathique, emmenez le en promenade dans des lieux différents, sans cesse renouvelés, afin de lui permettre de renifler des odeurs variées. Faites le rencontrer des congénères amicaux.

Cette tâche est parfois longue et peut même être décourageante, mais le travail finit par payer, et votre nouveau compagnon mérite bien quelques attentions à son égard.

 

 

Article écrit par Laurence Bruder Sergent

Comportementaliste

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

mon vétérinaire m'a dit qu'on pouvait le gratouiller en bas du dos à la naissance de la queue il parait qu'ils ont une glande là et que de stimuler cet endroit lui permet de sécréter de l'endorphine ce qui les déstresse et leur procure de la joie, voire de l'extrase !!

je fais ça de temps en temps à mes toutous et mon kiki vient régulièrement me présenter le bas de son dos en l'air (la tête parterre) pour que je le gratouille !

je ne sais pas si ça empêche la dépression mais lui apprécie tout particulièrement ces petites séances. Tous les matins au réveil (ils sont sur mon lit eh oui !!) je leur masse les coussinets, tout doucement, un par un ; ce n'est pas pour eux le p'tit dej au lit, mais je me dis que si j'avais un masseur quotidiennement au réveil je serais peut être moins grasse et aurait moins mal au dos; ensuite je pars du haut du nez et je masse tout doucement en remontant sur le crâne puis en descendant le long de la colonne vertébrale, jusqu'à la racine de la queue ; et en écrivant ça je me dis "et pourquoi pas la queue peut être que cela leur ferait du bien puisque c'est le prolongement de la colonne vertébrale ?" je vais essayer !

voilà ça c'est le traitement de la semaine, le dimanche c'est repos ; pas parce que c'est le tour de mon mari, je ne pense pas qu'il apprécierait !! c'est comme ça une habitude

 

ceci dit le fait de caresser un chien lui démontre de l'attention et de l'amour et donc peut l'aider à surmonter une petite déprime, pas besoin probablement de tant de papouilles ; mais ça me fait du bien à moi aussi ces petits moments d'affection

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 7 mois après...

Bonjour,

 

mon chien de 13 ans a fait une grosse dépression à la suite de sa paralysie par une hernie discale, plus la mort de son copain.

 

Les anti-stress du type zylkène ou homéopathie ont été peu efficace. Le véto a prescrit du clomikalm, et en 15 jours mon chien a retrouvé son tonus et sa joie de vivre.

 

Autour de moi tout le monde disait : "tu ne vas tout de même pas lui donner des anti-dépresseurs ?"

 

Eh bien si, et je ne regrette qu'une chose, avoir écouté les conseils et ne pas en avoir demandé avant. Mon chien a été malheureux pendant quatre mois pour une question de mode "ne pas donner d'anti-dépresseurs".

 

Si votre chien déprimé, ne soyez pas aussi réticents que moi. D'ailleurs maintenant, quand on me parle d'homéopathie à la place d'un vrai traitement, je vois rouge. :twisted:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

mon vétérinaire m'a dit qu'on pouvait le gratouiller en bas du dos à la naissance de la queue il parait qu'ils ont une glande là et que de stimuler cet endroit lui permet de sécréter de l'endorphine ce qui les déstresse et leur procure de la joie, voire de l'extrase !!

Je l'ignorais pourtant nous le pratiquons sur Pelu et Aphrodite qui c'est vrai adorent et savent se mettre en position :wink:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

le clomicalm a été aussi très efficace sur ma tina, ça l'a sortie de la dépression qui s'installait

 

Il faut en parler... on passe pour un monstre quand on donne des anti-dépresseurs à son chien.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

oui parler c'est bien ......

Chjama LA PETITE FIFILLE de notre grande , je la" garde" pdt 8 jours est toujours un peu tristounette la "mére" et la fille se retourne au moment du départ :wink::wink: encore plus de calins et deux mains Sael apprécie aussi .........

un peu de stressarum aux plantes :wink: :lol:ma véto a tout une gamme de produits :lol::lol::wink:

je me disais bien que cet endroit de gratoux étant plaisant :lol::lol::wink: merçi du conseil

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 6 mois après...

Pour avoir eu Houpette et Sako en "grande détresse psychologique" dixit notre véto, je cautionne les promenades au maximum ... Sortir, bouger, voir du monde, être solliciter par les odeurs, les bruits, les rencontres ... Prendre le pas sur la morosité grâce à du ludique ...

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Je suis aussi de cet avis .

Etre sollicité per du nouveau extérieur, en plus des caresses ...

Et puis, garder près de lui ou d'elle un objet qui rappelle l'être aimé, car il faut en même temps conserver les repères affectifs.

Lorsque mon chien a perdu sa compagne chienne, je l'ai retrouvé couché sur le manteau de la chienne qui était tombé à terre. Je l'ai laissé et cela a duré un mois. Il a cessé de lui-même.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

  • 3 mois après...

Je pense que ça peut marcher pour une simple tristesse, mais pas pour une dépression.

 

C'est le même principe chez les humains : les faire sortir et leur dire de se secouer, sur une personne triste, OK. sur une personne dépressive, eh bien c'est totalement inefficace. :wink:

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

Sur l'humain je suis d'accord avec toi ... Quand il te dit NON et qu'il freine des 4 fers ... C'est difficile ...

Faire comprendre à un humain qu'il est aimé alors que tout son être et son éducation lui font penser le contraire c'est parfois un vrai chemin de croix.

 

L'animal quand à lui mimétise beaucoup et a une grande capacité d'adaptation. Il a juste besoin de suivre un sillage, une dynamique ... En plus, je trouve qu'il traduit la moindre attention ou caresse, de façon exponentielle ce qui donne des résultats plus rapides.

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    • Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.