Jump to content

Laumar10

Membres
  • Content Count

    45
  • Joined

  • Last visited

Community Reputation

0 Neutral

About Laumar10

  • Rank
    Nouveau Membre
  1. J'arrive avec un train de retard J'espère que tu as réussi à sauver sa queue... Si la plus grande collerette n'est pas suffisante, il suffit d'en mettre 2 moyennes l'une dans l'autre (ou si ton véto en a, demande lui de te prêter un collier-lune le temps de la cicatrisation).
  2. S'il a un pansement, vaporise dessus du Bitter Spray (antiseptique répulsif), chez tous les vétos à 9.10 € C'est infect (j'ai testé sur mes doigts à mes dépens) mais ça marche du tonnerre. J'ai même essayé sur le coin en cuir de mon canapé du coup Attention : ne pas utiliser ce produit pour un eczéma (c'est marqué sur la notice que ce serait considéré comme cruel). S'il ne touche plus avec la collerette, la cicatrisation se fera très vite et il n'y paraîtra plus rien dans peu de temps
  3. Je leur ai toujours dit que jamais ils ne manqueraient de rien, que jamais je ne les abandonnerais, que jamais je ne les laisserais souffrir. Un soir, ma Léa est tombée d'un coup, en poussant seulement un hurlement, et que j'ai compris au bout de quelques instants qu'elle ne se relèverait plus, j'ai appelé mon véto complètement paniquée. Elle ne paraissait pas souffrir, je l'ai veillée toute la nuit que je savais être la dernière, je l'ai caressée et embrassée encore et encore. En fait elle souffrait beaucoup en silence, et il m'a été proposé de la prolonger de 24 heures, j'ai dit non, mais le doute m'a assailli quand mon véto est allé chercher son matériel, puis je me suis dit non, je ne peux pas, je ne veux pas que tu aies mal, je tiendrai ma parole même si c'est la décision la plus dure qui m'ait été donné de prendre. Elle est partie en silence, ma tête enfouie dans son cou. Et depuis, ce vide immensément grand... Je n'ai jamais eu de remords, seulement regretté de ne pas l'avoir assez aimée, culpabilisée de l'avoir trop aimée. Il ne se passe pas un jour sans que je ne pense à elle, les larmes aux yeux, elle me manque tellement ma Léa, tellement... Je comprends votre désarroi, et toutes mes pensées vont vers vous, Kinou restera à jamais dans votre coeur? Toutes mes amitiés.
  4. C'est long, mais très intéressant, je vous mets le cas de la chienne d'une amie qui l'a eue, et de ce fait, elle connaît le problème sur le bout des doigts : Bon, pour la leish, c'est une protozoonose pas tres facile d'acces pour la comprenette.... Je peux vous parler du cas "Panik", il est exeptionnel, mais si ça peux donner un peu d'espoir...: A l'âge de 3 ans, mon véto me demande gentiment si ce serait pas possible de faire un don du sang, vu l'apparente pleine forme de ma chienne, qu'il connait depuis ses 6 mois. Panik pratique l'agility, fait énormément de sport, et ......n'a JAMAIS été malade de sa vie. (à part qq gastros légères...et qq blessures de sportive) Profitant de sa visite vaccinale, je lui demande de lui faire un test sanguin + un test IF (immunofluorescence) leishmanique, suite à la lecture d'un article d'atout chien effrayant sur cette saloperie. Par 3 fois, il me dit , non, on est à Paris Réponse de ma part>> oui, mais on est partie 2 mois y'a 1 an et demi à Carpentras, Vaucluse, colline, cour d'eau derriere barraque... il se marre, mais finalement il lui fait. réponse 3 semaines plus tard: Panik est porteuse saine, elle a un taux d'anticorps réceptifs à 1/160 eme.....2 fois la sensibilité requise pour être décarée porteur sain ou déclaré..ça dépend de l'immunité des individus). C'est la fin du monde. Elle sera traitée sous allopurinol à raison de 2 cp/jours . Bienqu'elle n'est ni chancre innoculatoireni symptomes apparents (abattement, anorexie, dermatite, hyperkératoze, hypertrophie de certains organes, longueur anormale des ongles, "pellicules" desquamentes impressionantes, poil terne, cassant, rare..apparence de "vieux chien", diabete, dépilation circulaire occulaire dite en "lunettes"...au choix suivant les individus..ou tt à la fois), elle ne doit être soumise à aucun stress: déménagement, sport à haut niveau , changements brutaux de mode de vie, alimentation de merde, etc.. Il est convenu avec le véto de ne rien changer des habitudes de Panik, ni son sport en club, ni sa bouffe (nutro). Elle portera été comme hiver le scalibor, sera lavée au moins avec du shampooing scalibor... La vie continue. Il est décidé de mettre en place une stratégie future: si Panik "déclare" la leish, on essaiera le GLUCANTIME (leishmanicide) en IM (intra muscu de 40 minutes par jour, pendant 1mois, avec changement de point de "pique" tous les jours pour cause de corrosion du produit..CAD: cratères... ) si elle ne s'en porte pas mieux: euthanasie. Si elle s'en porte mieux: on continue avec l'allopurinol (leishmaniostatique). Si elle rechute: euthanasie La simple idée de faire subir à ma chienne plsieurs fois le traitement en IM est insupportable. Ors, Panik est tjrs en pleine forme. et meme pete le feu. Je déménage à Nice (en gros pas ou faut aller pour pas croiser cette sale bete..) et en plus Panik vit avec une autre chienne adulte... à sa visite vaccinale anniversaire, je demande un test, en présentant mes résultats de 2002..le véto niçois, me dit ok, je fais un test ELISA, plus précis, et seul accepté par le conseil géné des AM, qui fait des stats sur les chiens porteurs sur ce pb endémique chez eux (80 % de chiens porteurs ds les collines de nice..suivant le vet... ) résultats chez moi, angoisse: 0 unites. chien sain, aucune présence de leishmanie. abracadabra, Panik fait partie des 0,001 % des chiens porteurs dont l'immunité à réussi non pas seulement à vivre en harmonie précaire avec son hote comme le sont les porteurs "sains" ou blanchis, mais a réellement s'en débarraser. (aidé activement de l'allopurinol). Il semblerait que panik, en bon chien corse (u cursinu) fasse parti de ses chiens d'origine de régions endémique, qui naturellement nt une immunité adaptée à cette maladie. La leish marche un peu comme le sida: le protozooaire envoie des informations sous forme de protéines pour leurrer les lymphocites de plusieurs sortes, et s'installer dans les macrophages pour les faire éclater. en gros c'est un peu ça... là, elle dort dans son panier, elle n'a toujours pas été malade de quoi que ce soit en ..... presque 6 ans.... cela n'empeche, que je fais des tests sanguins ts les ans et le test ELISA. courage, donne bien l'allopurinol, et demande de faire un bilan ELISA tous les 3 mois. soigne la bien, elle n'a plus le droit d'avoir une baisse immunitaire, car les leshmanies en profiteraient aussitot pour se développer...de plus belle. A part elle, je connais plusieurs personnes ayant eu affaire à cette cochonnerie, beaucoup s'en sont sortis même si ce n'est pas facile. Mais bon, il ne faut pas psychotter non plus, il y a des maladies bien plus graves et plus fréquentes, dont on ne parle jamais : l'herpès, la démodécie, la brucellose par exemple... et de toute façon, un chien infecté, on ne met pas longtemps à s'en apercevoir.
  5. Quelques précisions : GAMME D'HÔTES : l'homme, les rongeurs, les canidés. L'hôte privilégié est le chien domestique DOSE INFECTIEUSE : inconnue chez l'homme et l'animal. MODE DE TRANSMISSION : Le mode privilégié est la piqûre infectieuse du phlébotome femelle appelé aussi moucheron des sables. L'infectation du phlébotome est effectuée par l'ingestion de l'agent pathogène (protozoaire) à partir du réservoir de zoonose. La transmission congénitale de la mère à l'enfant est possible mais relativement rare chez l'homme. Elle est plus fréquente chez l'animal en raison de suivis médicaux inexistants ou peu fréquents chez les espèces domestiques. La transmission se fait de personne à personne ou d'animal à l'homme ou d'animal à animal. La transmission de l'homme à animal n'a jamais été signalée. La transmission par transfusion sanguine et par contact sexuel a été signalée. Elle est rare chez l'homme mais fréquente chez l'animal notamment chez le rongeur et le canidé sauvage. PÉRIODE D'INCUBATION : Leishmaniose viscérale : habituellement de 2 à 4 mois mais peut aller de 10 jours à 2 ans. Leishmaniose cutanée : une semaine à plusieurs mois TRANSMISSIBILITÉ : tant que les parasites sont présents dans le sang ou dans les lésions cutanées. L'infectivité persiste après la guérison clinique. Aucune immunité aux leishmanioses n'existe aprés guérison. DISSÉMINATION RÉSERVOIR : les réservoirs connus comprennent l'humain, le canidé sauvage et domestique,les rongeurs et les marsupiaux (forme cutanée uniquement) ZOONOSE : par piqûre du vecteur contaminé, par l'ingestion de sang de mammifères infectés, par contact de lésions infectées. VECTEURS : Diptère phlébotome (moucheron des sables Le fait que le chien ne présente aucun symptôme ou qu'il soit traité ne signifie pas qu'il ne soit pas un hôte contaminant. Il n'existe aucun traitement de la leishmaniose efficace à 100 %. Le traitement actuel le plus efficace est basé sur la miltéfosine qui a une réponse positive dans 80% des cas environ. Les traitements "habituels" ne représentent pas une efficacité supérieurs à 55% et présentent souvent des effets secondaires pouvant être graves dont le principal est le diabéte. Ces traitements présentent, en outre un taux de résistance aux molécules supérieurs à 60%. La guérison totale de la leishmaniose est sinon exceptionnelle, en tout cas TRES rare. Même asymptomatique (dû aux médicaments ou aux défenses naturelles), le chien doit le plus souvent être traité à vie. On préfère souvent stopper les traitements aux arrêts des symptômes afin d'éviter des phénomènes de résistance et afin de "soulager" le chien. Les récidives, en cas de guérison, sont fréquentes dans 4 cas sur 5. Le plus souvent, la gravité de la maladie est directement liée à l'importance des atteintes rénales. Un porteur quel que soit son âge ou depuis quand il a été contaminé n'est pas indicatif des possibilités de détection de l'agent pathogène. Les méthodes qui sont utilisées pour détecter les anti-corps spécifiques ne sont pas "trés" fiables et la seule certitude que l'on ait c'est lorsque les anti-corps ont été détectés. Le fait qu'ils ne le soient pas n'est pas une certitude de séro-négativité. Dans le cas d'une contamination intra-utérale, les risques de contamination pour les foétus sont de l'ordre de 40 à 70% si la mère est contaminée (suivant l'état générale de la mère, les risques augmentant avec une baisse de l'état général). Comme le dis Laure, même si tous les foetus ne sont pas nécessairement contaminés, dans la pratique on constate généralement une contamination générale. L'allopurinol (ou le Zyloric) n'est pas un traitement contre la leishmaniose. Il s'agit d'une molécule dite "anti-goutteuse" (traitement des crises de gouttes et des calculs rénaux). Elle a pour fonction de réduire, dans une certaine mesure, les taux d'acide urique sanguin et urinaire par une inhibition de la xanthine oxydase. Ce médicament doit être administré aprés vérifications de l'hyperuricémie et l'hyperuricurie et non pas "en prévention" car il doit être adapté aux taux relevés et surtout pas administré si ces taux sont normaux ou non inquiétants ! Par contre vous auriez tout intérêt à adapter un traitement leishmanicide à base d'antimoniate de méglumine injectable (genre glucantime normalement en IM mais possible en SC) qui est le plus efficace à long terme, conjuguée à un alimentation TRES riche en protéines et en fer. Le traitement est utilsable en cas de gestation ou d'allaitement. Vous pouvez obtenir cette molécule qui n'est pas listée, sans prescription.
  6. Le collier lune, c'est épatant, c'est comme une bouée. Le chien ne se cogne pas partout et c'est même confortable comme un oreiller pour dormir. Evidemment, ça reste énormément cher pour qui n'en a pas souvent l'utilité. Mon véto m'en a prêté un cet été, mon gros est arrivé à le retirer et ma petite peste a voulu jouer comme avec un zouli ballon. Ca a fait pschittttttttt... j'ai tout essayé, les rustines pour piscines, pour vélo... rien à faire, c'est foutu. J'ai honte mais va bien falloir que je le restitue à mon véto :? Bref, bon rétablissement à Laïgon, elle sera tranquille maintenant. T'aurais pas une tite photo de ta miss ??
  7. Il faut faire en sorte qu'elle ne puisse plus y toucher sinon ça ne guérira pas et ça risque même de s'étaler. Si elle lèche, la Bétadine seule ne sera probablement pas suffisante, même plusieurs fois par jour, ou alors en pommade, ça reste plus longtemps. Si vous aviez une collerette, ce serait bien... sinon en attendant, en pharmacie vendant des produits véto, vous pouvez trouver du Cothivet, c'est un antiseptique cicatrisant des plaies quelle que soit leur origine, leur nature, leur localisation ou leur étendue. Comme c'est au thym et à la lavande, les chiens n'aiment pas bien l'odeur et en général ils ne se lèchent pas.
×
×
  • Create New...