Aller au contenu
×
×
  • Créer...

MEDECINE TRADITIONNELLE CHINOISE


Mary Ho
 Partager

Messages recommandés

La médecine traditionnelle chinoise pour les chiens

 

La pratique de la Médecine Chinoise connaît un regain d'intérêt en occident et séduit par son approche et son efficacité.

 

Cette médecine holistique et complète, dont l'élaboration remonte à environ 3000 ans avant Jésus-Christ vise à comprendre chaque être dans son ensemble (physique, sentimentalité, psychisme) et dans ses relations avec l’environnement terrestre et cosmique (saisons, climats, température…).

 

L'Energie, base de la médecine traditionnelle chinoise

 

 

L’Energie est une force en mouvement, une substance unique douée de multiples fonctions selon les espaces où elle se manifeste. C’est elle qui donne la Vie.

 

Le système des méridiens est la voie de circulation, de communication qu’empruntent toutes les Energies. Chaque méridien est relié à un organe et a sous son contrôle tout un ensemble de tissus. Les points sont des sortes de puits qui s’enfoncent depuis la surface de la peau pour rejoindre, en profondeur, le flot d’Energie circulant dans les méridiens.

 

Depuis des millénaires, la Tradition chinoise se base sur la régularité de circulation des énergies du corps pour le maintien de la santé.

 

 

Déroulement de la consultation

 

 

La séance comprend deux phases :

 

Déterminer la cause du déséquilibre énergétique

 

Le bilan énergétique détermine la cause du déséquilibre énergétique, racine de tout trouble symptomatique et de toute maladie. Il s’établit à travers l’observation, l’écoute du comportement et des attitudes du chien et la palpation de certaines zones.

 

 

Palpation sur une femelle golden enceinte présentant une douleur lombaire et des yeux qui pleurent

 

Rééquilibrer par un traitement approprié

 

La médecine chinoise dispose de plusieurs outils thérapeutiques performants permettant de réduire la lésion et de supprimer la douleur ou le trouble qu'elle occasionne par :

 

Acupuncture : La technique consiste à implanter des aiguilles ou chauffer (moxas) des points précis du corps dans le but de rétablir une circulation énergétique déséquilibrée.

 

Diététique: Réglage alimentaire en fonction de la constitution, du déséquilibre et des symptômes présentés. Utilisation de compléments alimentaires.

 

Phytothérapie : Utilisation de plantes sous formes diverses (tisanes, homéopathie, huiles essentielles, fleurs de Bach, teintures)

 

Massage, shiatsu

 

Rééquilibration de la circulation énergétique par acupuncture

 

 

 

Quand faire appel à un praticien pour votre chien ?

 

Lorsque le chien souffre de problèmes locomoteurs

 

C’est la majorité des consultations. Bon nombre de chiens, de part les chocs et la vieillesse, ont des blocages facilement visibles par tous : boiteries, dysplasie de la hanche, affaissement du train arrière, gênes pour monter dans la voiture ou sauter sur le canapé… Souvent, une douleur accompagne ces troubles, manifestée par l’apathie, manque d’entrain et la tristesse.

 

L’acupuncture, dans tous ces cas, permet d’améliorer considérablement la mobilité et le confort de l’animal.

 

Lorsque le chien souffre de problèmes organiques

 

La médecine chinoise apporte également confort et bien être :

 

Lors de faiblesse constitutionnelle : chien chétif, peureux, apathique

 

Lors de maux digestifs et métaboliques: obésité et surpoids, maigreur, diarrhée, diabète, parasitoses, anémie, hoquet…Des signes concrets (appétit, état des oreilles et de la bouche, selles, comportement) renseignent sur les déséquilibres digestifs de l’animal.

 

Lors de maux aussi divers que : yeux qui pleurent, otites, absence ou retard de chaleur, épilepsie, suites de piroplasmose, dérégulations de la peau…

 

Lorsque le chien souffre de problèmes psychologiques et comportementaux

 

La médecine chinoise aborde le chien dans sa globalité, physique et psychologique, ces deux aspects étant rééquilibrés en même temps par l’acupuncture. La phytothérapie énergétique (homéopathie et fleurs de Bach) est un excellent moyen pour réguler les émotions.

 

Le plus souvent, les maîtres consultent le praticien car le comportement de leur animal devient problématique dans la vie de tous les jours: peurs, agressivité, jalousie, possessivité, tristesse… D’autres signes permettent d’identifier le malaise du chien : stress, solitude, angoisse, soumission, manque de confiance, manque de volonté, chocs émotionnels, besoin de se faire remarquer, capacités d’apprentissage réduites…

 

 

La prévention : la visite de contrôle

 

Les techniques naturelles sont avant tout préventives. En effet, en faisant un bilan énergétique périodique chez un praticien, on limite l’apparition des troubles et de leurs évolutions. Une visite biannuelle permet de maintenir une forme physique et mentale, de prévenir les dégénérescences dues à l’âge (surdité, arthrose, cécité, chute de poils…)

 

Domaine d'intervention des médecines complémentaires

 

 

Les interventions de la médecine chinoise, de l’ostéopathie et de l’homéopathie visent en premier lieu à activer, nourrir et renforcer l’énergie vitale plutôt qu’à éliminer des symptômes ou à attaquer directement des agents pathogènes. De ce fait, aucun parallèle n’est possible avec la médecine vétérinaire. Il ne s’agit en aucun cas de se substituer au praticien vétérinaire en cas de maladie.

 

Les techniques naturelles viennent en complément, dans le soulagement, le confort et le bien être au quotidien.

 

 

 

 

ARTICLE PROPOSE PAR

 

Yann Poulhalec

Acupuncteur et phytothérapeute à Lagos (64), diplômé et membre de la fédération de médecine traditionnelle chinoise.

Tel : 06 14 22 80 35

e-mail : yannpoulhalec@hotmail.com

Lien vers le commentaire
Partager sur d’autres sites

 Partager

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.