Aller au contenu
josse

Les différentes races de chien.

Recommended Posts

Encore un français. ;-)  et il y en a d'autres ... :smile:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BRAQUE DE WEIMAR

braque de weimar

Le Braque de Weimar est un chien d'arrêt qui est l’une des races les plus anciennes des braques allemands. Avec un grand besoin de dépense et d’activité, votre Braque de Weimar devra absolument être baladé et dépensé physiquement et mentalement quotidiennement sans quoi des problèmes de fugues et autres comportements gênants, comme des destructions, ne manqueront pas d'apparaître.

Sa fiche d'identité

Noms : Braque de Weimar ou Weimaraner.

Groupe : Groupe n°7 : Chiens d'arrêt. - Section n°1.1 : Chiens d’arrêt continentaux, type « braque ». Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 59 et 70 cm pour les mâles avec une taille idéale entre 62 et 67 cm et entre 57 et 65 cm pour les femelles avec une taille idéale entre 59 et 63 cm.

Poids : entre 30 et 40 kg pour les mâles et 25 et 35 kg pour les femelles.

Couleur : le Braque de Weimar est de couleur grise avec plusieurs nuances possibles allant du gris souris au gris argenté. A savoir également que la tête et les oreilles sont souvent plus claires que le reste du corps.

Poil : le Braque de Weimar est généralement à poil court, mais le poil long existe également.

Entretien du poil : un brossage régulier sera suffisant pour l’entretien du poil du Braque de Weimar.

Corps : musclé, bien proportionné et harmonieux.

Tête : la tête du Braque de Weimar est en harmonie avec le reste de son corps, à savoir que les mâles auront une tête plus massive que les femelles.

Yeux : le Braque de Weimar a les yeux de couleur ambre, plus ou moins foncés.

Oreilles : le Braque de Weimar a les oreilles tombantes et relativement longues. De plus, elles sont légèrement arrondies à leur pointe.

Queue : la queue du Braque de Weimar est puissante. Portée basse au repos, elle sera à l’horizontal quand le chien est attentif.

Espérance de vie : environ 11 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Braque de Weimar est un chien de chasse et donc d’utilité. Cela sous-entend que son besoin de dépense doit être comblé, sans quoi votre chien ne sera pas heureux et les risques de fugues ou autres comportements gênants seront présents.

Activités possibles : activités de loisirs canins, pistage, agility, cani paddle, sport canin, cani-vtt, chasse, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : aussi étonnant que cela puisse paraître pour un chien de chasse mais oui, le Braque de Weimar peut vivre en appartement. De plus, il sera plus heureux et épanoui en appartement mais baladé tous les jours avec son maître, que seul dans son jardin toute la journée.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : Le Braque de Weimar peut vivre avec des enfants, mais comme pour tous les chiens, vos enfants devront se montrer respectueux envers leur chien et certaines règles de sécurité devront être respectées, comme par exemple ne jamais laisser un chien et un enfant sans la surveillance d’un adulte responsable.

Coût d'acquisition : entre 500 euros et 1000 euros.

Budget mensuel : entre 40 et 70 euros.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note :  Le Braque de Weimar peut cohabiter avec d’autres animaux mais pour que cela se passe au mieux et que son instinct de chien de chasse ne prenne pas le dessus, il sera nécessaire de le socialiser positivement aux autres espèces avant ses 12 premières semaines et durant toute sa première année de façon générale.

Robustesse : le Braque de Weimar est un chien robuste physiquement.

Son histoire

Plusieurs hypothèses existent sur les origines du Braque de Weimar mais ce qui est certain, c’est que cette race était élevée au 19ème siècle comme chien de chasse à la cour du Duc de Weimar. C’est donc apparemment la race la plus ancienne des chiens d’arrêt allemand.

Son caractère

Le Braque de Weimar est un chien de chasse, cela signifie que ses instincts de chasseur seront présents. Cela pourra donc l'amener à avoir un caractère parfois déterminé. De plus, ses instincts pourront prendre le dessus notamment lors de vos balades. Il sera donc nécessaire de bien choisir son élevage et surtout de ne pas renforcer ses comportements de poursuite si vous ne souhaitez pas chasser avec votre Braque de Weimar.

Son éducation

L’éducation du Braque de Weimar doit être adaptée avant tout à la sensibilité de votre chien et devra, pour être efficace, commencer jeune (surtout pour le rappel). Proche de son maître et plutôt câlin, il sera alors agréable et facile de lui proposer des activités ludiques et éducatives, qui ont l’avantage de le dépenser, de l’éduquer, et qui permettront de renforcer votre relation. Pour finir, le Braque de Weimar est un chien d'arrêt. Cela signifie que son instinct le poussera à marquer l'arrêt devant une proie, mais pas forcément de la poursuivre. Cela pourra donc être d’une grande aide afin de travailler le rappel et le suivi naturel lors de vos balades.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Braque de Weimar bien que très rustique peut être sujet aux problèmes de santé suivants :

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Lui je connais car des voisins à Bordeaux en avait deux. Des chiens superbes! Pas vraiment sympas avec leurs congénères ceci dit… 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BRAQUE DU BOURBONNAIS

Race-Braque-du-Bourbonnais.jpg

Le Braque du Bourbonnais est un chien d’arrêt français très performant dans son activité de prédilection mais aussi très agréable comme chien de famille. Le Braque du Bourbonnais aura besoin de maîtres actifs et disponibles pour lui permettre d’être pleinement épanoui, surtout s’il n’est pas utilisé pour le travail.

Sa fiche d'identité

Nom : Braque du Bourbonnais.

Groupe : Groupe n°7 : Chiens d’arrêt. – Section n°1 : Chiens d’arrêt continentaux. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 51 et 57 cm pour les mâles et entre 48 et 55 cm pour les femelles.

Poids : entre 18 et 25 kg pour les mâles et entre 16 et 22 kg pour les femelles.

Couleur : le Braque du Bourbonnais a une robe panachée blanche marquée de marron moucheté (lie de vin) ou fauve truité (fleur de pêcher).

Poil : le poil du Braque du Bourbonnais est court, fin et dense.

Entretien du poil : le Braque du Bourbonnais aura besoin d’un brossage hebdomadaire pour garantir la propreté et la qualité de sa robe.

Corps : fort, vigoureux et athlétique. Ce chien a beaucoup d’allure, il dégage une certaine forme de noblesse.

Tête : la tête du Braque du Bourbonnais est « en poire » et de taille moyenne, son crâne est arrondi et son stop légèrement marqué.

Yeux : les yeux du Braque du Bourbonnais sont grands, arrondis et de couleur noisette ou ambre foncé selon la couleur de sa robe.

Oreilles : les oreilles du Braque du Bourbonnais sont de taille moyenne, larges à leur attache et tombent le long des joues du chien, à plat ou tournées.

Queue : la queue du Braque du Bourbonnais est parfois inexistante du fait des sélections très strictes des années 30 qui recherchaient exclusivement des chiens anoures (sans queue). Autrement, la queue est attachée bas et portée sous la ligne du dessus.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : tel un bon chien de chasse, le Braque du Bourbonnais aura besoin d’énormément de sorties et divers exercices stimulants pour que ses besoins soient pleinement comblés.

Qu’il soit en appartement ou en maison avec jardin, des sorties quotidiennes devront lui être proposées et des exercices permettant de le dépenser mentalement et de manière olfactive devront être mis en place régulièrement, surtout s’il ne travaille pas.

Activités possibles : balades, chasse, pistage, obé-rythmée, cani-cross, cani-vtt, agility, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : lenvironnement de prédilection du Braque du Bourbonnais n’est clairement pas urbain, mais il pourra tout à fait s’en accommoder si ses besoins sont respectés et comblés quotidiennement.

De simples balades de quartier ne suffiront bien entendu pas à ce chien de chasse qui aura besoin d’évacuer sa grande énergie tous les jours pour être bien dans ses pattes.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Braque du Bourbonnais étant un très bon chien de famille, doux et affectueux, il s’entendra très bien avec des enfants, mais ces derniers devront respecter sa tranquillité et son bien être.

Des règles et limites devront être fixées pour garantir la sécurité de tous.

Coût d'acquisition : il faudra compter en moyenne 700€ pour adopter un Braque du Bourbonnais en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 30€/mois pour subvenir aux besoins du Braque du Bourbonnais tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Braque du Bourbonnais est un chien particulièrement sociable qui s’entendra assez facilement avec d’autres animaux ou avec ses congénères.

Une socialisation précoce et de qualité permettra au Braque du Bourbonnais de pourvoir cohabiter avec d’autres espèces encore plus naturellement.

Robustesse : le Braque du Bourbonnais est un chien solide et globalement résistant.

Son histoire

Le Braque du Bourbonnais est une race d’origine française très ancienne qui fut décrite dès le 16ème siècle dans divers ouvrages de référence de la bibliothèque nationale. Dans les années 30, la race faillit disparaitre à cause de critères de sélection très strictes. Ce n’est qu’en 1970 qu’un regroupement d’éleveurs participera au développement et à la survie de la race. La FCI reconnaît officiellement la race en 1955.

Son caractère

Le Braque du Bourbonnais est un chien doux et affectueux mais lorsqu’il travaille, il se transforme et devient un chien d’arrêt très performant et surtout polyvalent, il est déterminé et passionné par son activité. Le Braque du Bourbonnais est un chien de travail excellent et un très bon chien de famille, qui s’entendra avec tous ses membres.

Son éducation

Il ne sera pas difficile d’éduquer un Braque du Bourbonnais, notamment à la chasse, car ses qualités naturelles seront simplement à développer. Il s’agira toutefois d’amorcer l’éducation dite « classique » dès son plus jeune âge pour travailler notamment le rappel et le renoncement, notions très importantes pour les chiens de chasse dotés d’instincts parfois très développés.

L’éducation devra donc être précoce, intelligente, cohérente, juste et surtout respectueuse des principes de l’éducation positive pour instaurer un climat de confiance entre le chien et son maître.

Ses éventuels problèmes de santé

Il faudra surveiller chez le Braque du Bourbonnais d’éventuels problèmes dermatologiques tels que l’épidermolyse bulleuse, la gale démodécique ou encore le vitiligo (dépigmentation de la peau).

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

C'est un chien de petite taille  mais excellent pour débusquer les perdrix ,, dans le temps jadis mon parrain avait cette race de chien ,,très gentil ,,, très obéissant!!!  

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BRAQUE FRANÇAIS

Race-Braque-Fran%C3%A7ais.jpg

Le Braque français est un excellent chien d’arrêt qui sait également se montrer très affectueux et docile dans l’environnement familial. Il existe deux types de Braque français, le Braque français grande taille qui est le type Gascogne et le Braque français plus petit, qui est le type Pyrénées.

Sa fiche d'identité

Nom : Braque français, Braque français de type Gascogne, Braque français de type Pyrénées.

Groupe : Groupe n°7 : Chiens d’arrêt. – Section n°1 : Chiens d’arrêt continentaux. Avec épreuve de travail.

Hauteur au garrot : le Braque français - type Pyrénées - mâle mesure entre 47 et 58 cm au garrot et la femelle entre 47 et 56 cm au garrot. Le Braque français - type Gascogne - mâle mesure entre 58 et 69 cm au garrot et la femelle entre 56 et 68 cm au garrot.

Poids : le Braque français mâle pèse en moyenne 30 kg et la femelle en moyenne 28 kg.

Couleur : le Braque français peut être de différentes couleurs : marron, marron et blanc, marron et blanc moucheté ou marron avec des marques feu.

Poil : le poil du Braque français est court, épais et fourni, sauf sur la tête et les oreilles où il sera plus fin.

Entretien du poil : l’entretien du poil du Braque français devra être hebdomadaire pour garantir la propreté et la bonne santé de son pelage.

Corps : vigoureux, musclé mais tout en légèreté.

Tête : la tête du Braque français est importante sans être lourde, son crâne est presque plat, un peu bombé et son stop est peu accentué.

Yeux : les yeux du Braque français sont de taille moyenne, bien ouverts et de couleur marron ou jaune foncé.

Oreilles : les oreilles du Braque français sont de taille moyenne, attachées au niveau de la ligne des yeux, légèrement plissées et arrondies à l’extrémité.

Queue : la queue du Braque français est souvent écourtée et vient dans le prolongement de la ligne de la croupe.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Braque français est un chien très actif qui aura besoin d’énormément d’exercices et sorties quotidiennes pour être pleinement épanoui. De simples balades hygiéniques ne feront pas de lui un chien heureux. Il aura besoin de grands espaces pour s’exprimer pleinement et d’exercices stimulants pour maintenir son éveil.

Activités possibles : balades, pistage, chasse, obé-rythmée, agility, cani-cross, cani-vtt, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Braque français est initialement un chien rural qui appréciera particulièrement les vastes espaces pour pouvoir évoluer librement. Toutefois, la vie en appartement pourra être envisagée si ses maîtres sont suffisamment actifs et disponibles pour lui proposer diverses sorties quotidiennes et des activités en lien avec ses instincts.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Braque français est un chien très doux et affectueux qui s’entendra très bien avec les enfants.

Toutefois, il faudra bien évidemment mettre des règles de vie en place à la maison pour garantir la tranquillité du chien et la sécurité des enfants.

Coût d'acquisition : il faudra compter environ 800€ pour adopter un Braque français en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 40€/mois pour subvenir aux besoins du Braque français tout en lui proposant une alimentation de qualité. 

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si une socialisation est proposée de manière précoce et qualitative, le Braque français pourra tout à fait cohabiter avec d’autres animaux.

Il faudra, en complément de la socialisation, bien travailler les notions de rappel et de renoncement pour pouvoir contrôler ses instincts de chasse pouvant être très développés.

Robustesse : le Braque français est un chien rustique et robuste.

Son histoire

Le Braque français est originaire du sud-ouest de la France et des Pyrénées Centrales et se décline en deux types : le type Gascogne, assez grand, et le type Pyrénées, plus petit. La race faillit disparaitre au profit d’autres chiens d’arrêt étrangers considérés comme plus performants, mais un groupe d’éleveurs passionnés a participé à la survie et au développement de la race. En 1955, la FCI reconnaît officiellement la race.

Son caractère

Le Braque français est un chien d’arrêt vif, intelligent doux et docile. Il est très affectueux dans l’environnement familial mais aussi et surtout un excellent chien de travail.

Son éducation

Le Braque français ne sera pas difficile à éduquer, bien au contraire, il est très docile et sa douceur fait de lui un chien avec qui il est agréable d’interagir. Très attaché à son maître, il aura à cœur de faire plaisir et de coopérer si l’éducation est respectueuse, cohérente, juste et en accord avec les principes de l’éducation positive.

Ses éventuels problèmes de santé

Malgré sa robustesse, il faudra veiller à d’éventuels problèmes de santé comme la torsion ou la dilatation de l’estomac.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Ah, ça, c'était Ulysse le chien de connaissances. Un chien très gentil, un braque français de petite taille.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BRAQUE HONGROIS À POIL COURT

Race-Braque-Hongrois-a-Poil-Court.jpg

Le Braque hongrois à poil court est un excellent chien de chasse polyvalent, qui saura s’adapter à tous types de terrain. C’est un chien qui s’attache très vite à son groupe social et qui peut rapidement créer une relation forte avec son maître. C’est également un excellent chien de famille qui s’entendra avec tout ses membres.

Sa fiche d'identité

Noms : Braque hongrois à poil court, Vizla, Rövidszörü Magyar Vizsla.

Groupe : Groupe n°7 : Chiens d’arrêt. – Section n°1 : Chiens d’arrêt continentaux. Avec épreuve de travail (plaine et eau).

Hauteur au garrot : entre 58 et 64 cm pour les mâles et entre 54 et 60 cm pour les femelles.

Poids : entre 22 et 30 kg pour les mâles et entre 20 et 28 kg pour les femelles.

Couleur : le Braque hongrois à poil court doit avoir une robe uniforme pouvant être constituée de plusieurs dégradés déclinant la couleur froment-doré. Des marques blanches sur le poitrail, sur la gorge ou sur les doigts sont tolérées mais pas nécessairement recherchées.

Poil : le poil du Braque hongrois à poil court est, sans grande surprise, court, serré, rêche et à la texture dure. Le poil est plus fin sur la tête et les oreilles. Le Braque hongrois à poil court n’a pas de sous-poil.

Entretien du poil : le poil court du Braque hongrois à poil court fait de lui un chien facile à entretenir, un simple brossage hebdomadaire suffira pour maintenir la qualité et la beauté de son pelage.

Corps : musclé finement, un très beau physique d’athlète.

Tête : la tête du Braque hongrois à poil court est proportionnelle à son corps, plutôt sèche et d’aspect noble. Son crâne est large, sans exagération, un peu bombé et son stop est modérément marqué.

Yeux : les yeux du Braque hongrois à poil court sont de taille moyenne, de forme ovale et de couleur brun foncé.

Oreilles : les oreilles du Braque hongrois à poil court sont portées légèrement en arrière, attachées ni trop haut ni trop bas et forment un « V » arrondi aux extrémités.

Queue : la queue du Braque hongrois à poil court est attachée bas, forte à la base et plus fine jusqu’à l’extrémité. Si elle n’est pas écourtée, la queue du Braque hongrois à poil court est portée droite ou en sabre léger.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Braque hongrois à poil court a besoin d’être actif, il a donc besoin de sorties quotidiennes dans de vastes espaces où il pourra évoluer librement pour être pleinement épanoui. De plus, son attrait pour le travail fait de lui un chien particulièrement en demande d’exercices qui stimuleront à la fois son intellect mais aussi et surtout son odorat.

Activités possibles : balades, pistage, chasse, obé-rythmée, agility, cani-cross, cani-vtt, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : la vie en appartement ne sera possible que si le Braque hongrois à poil court bénéficie de plusieurs sorties quotidiennes de qualité et non de simples balades hygiéniques dans le quartier.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Braque hongrois à poil court s’entendra avec tous les membres de la famille, auxquels il sera très attaché. Il pourra, de ce fait, s’entendre avec des enfants mais ces derniers devront respecter sa tranquillité.

Coût d'acquisition : il faudra compter en moyenne 800€ pour adopter un Braque hongrois à poil court en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 40€/mois pour subvenir aux besoins du Braque hongrois à poil court tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Braque hongrois à poil court est un chien sociable qui pourra sans problème cohabiter avec d’autres animaux mais une socialisation précoce et de qualité sera nécessaire pour garantir la tranquillité de tous.

Ses instincts de chasse devront être contrôlés et non supprimés notamment par le biais d’indication de rappel et de renoncement acquises dès son plus jeune âge.

Robustesse : le Braque hongrois à poil court est un chien solide, robuste et très résistant. Malgré l’absence de sous-poil, il s’accommode très bien et résiste aux différents climats.

Son histoire

Le Braque hongrois à poil court est un chien de chasse polyvalent, originaire d’Hongrie comme son nom l’indique. Particulièrement apprécié des chasseurs, il participe avec succès à de nombreux concours Hongrois de chiens d’arrêt à partir du 19ème siècle. La FCI reconnaît la race en 1936, puis à titre définitif en 1954.

Son caractère

Le Braque hongrois à poil court est un chien de chasse polyvalent, résistant et vif. Il est également très équilibré, affectueux et docile. Il n’est ni craintif ni agressif envers autrui et est très attaché à son maître, ce qui fait de lui un compagnon de vie et de travail très agréable.

Son éducation

Le Braque hongrois à poil court est un chien doux qu’il ne sera pas nécessaire de brusquer dans son éducation. Il est docile et appréciera interagir et coopérer avec son maître si ce dernier lui propose une éducation ferme, cohérente, juste et en accord avec les principes de l’éducation positive.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Braque hongrois à poil court ne présente pas de problèmes de santé particuliers.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BRAQUE HONGROIS À POIL DUR

Race-Braque-Hongrois-%C3%A0-Poil-Dur.jpg

Le Braque hongrois à poil dur est un chien de chasse polyvalent, particulièrement résistant et adaptable selon la tâche pour laquelle il est utilisé. Excellent chien de travail, il est également un très bon compagnon pour toute la famille envers laquelle il sera loyal et fidèle.

Sa fiche d'identité

Nom : Braque hongrois à poil dur, Drötzörü Magyar Vizsla, Vizsla.

Groupe : Groupe n°7 : Chiens d’arrêt. – Section n°1 : Chiens d’arrêt continentaux. Avec épreuve de travail (plaine et eau).

Hauteur au garrot : entre 58 et 64 cm pour les mâles et entre 54 et 60 cm pour les femelles.

Poids : entre 22 et 30 kg pour les mâles et entre 20 et 28 kg pour les femelles.

Couleur : le Braque hongrois à poil dur a une robe uniforme composée de différents dégradés de la couleur froment doré.

Poil : le poil du Braque hongrois à poil dur est en « fil de fer », couché et serré sur tout le corps. Le poil de couverture est court à mi-long (2 à 3 cm) et le sous-poil est dense et résistant à l’eau. Les sourcils accusés et la barbe autour du museau sont des caractéristiques propre au Braque hongrois à poil dur.

Entretien du poil : l’entretien du poil du Braque hongrois à poil dur ne sera pas difficile, un ou deux brossages par semaine suffiront pour maintenir la propreté, la brillance et la qualité de sa robe.

Corps : musclé finement, un très beau physique d’athlète.

Tête : le Braque hongrois à poil dur a une tête proportionnelle à sa taille, un crâne modérément large et bombé ainsi qu’un stop légèrement marqué.

Yeux : les yeux du Braque hongrois à poil dur sont de forme ovale, de taille moyenne et de couleur brune.

Oreilles : les oreilles du Braque hongrois à poil dur sont un peu plus courtes que celles du Braque hongrois à poil court, elles sont portées légèrement en arrière et pendent contre les joues du chien. La pointe de l’oreille forme un V arrondi à l’extrémité.

Queue : la queue du Braque hongrois à poil dur peut être raccourcie d’un quart dans les pays oè la caudectomie n’est pas illégale. Autrement, au naturel, la queue du Braque hongrois à poil dur est de taille moyenne, portée droite ou en sabre léger.

Espérance de vie : environ 12 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le Braque hongrois à poil dur est un chien de travail qui aura besoin d’énormément de dépenses physiques et mentales ainsi que d’exercices qui stimuleront son odorat, surtout s’il ne travaille pas. De simples balades hygiéniques ne pourront lui suffire. 

Activités possibles : grandes balades, chasse, pistage, obé-rythmée, cani-cross, cani-vtt, etc.

Vie en appartement : possible.

Note : le Braque hongrois à poil dur est un chien plutôt rural mais pourra tout à fait s’adapter à une vie en appartement si ses besoins sont respectés et comblés quotidiennement et qu’il a la chance d’être entouré de maîtres disponibles et actifs.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Braque hongrois à poil dur pourra tout à fait s’entendre avec des enfants mais ils devront respecter sa tranquillité pour garantir leur sécurité.

Des règles de vie devront donc être mises en place pour le bien être de tous.

Coût d'acquisition : il faudra compter en moyenne 600€ pour adopter un Braque hongrois à poil dur en élevage.

Budget mensuel : iI faudra compter environ 40€/mois pour subvenir aux besoins du Braque hongrois à poil dur tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : le Braque hongrois à poil dur pourra tout à fait s’entendre et cohabiter avec d’autres animaux si une socialisation lui est proposée dès son plus jeune âge et qu’il acquiert par le biais d’une éducation ferme et douce à la fois des notions de rappel et de renoncement.

Robustesse : le Braque hongrois à poil court est un chien solide, robuste et très résistant. Malgré l’absence de sous-poil, il s’accommode très bien et résiste aux différents climats.

Son histoire

Le Braque hongrois à poil dur est un chien de chasse polyvalent originaire de Hongrie issu du croisement entre le Braque hongrois à poil court et le chien d’arrêt allemand à poil dur dans les 30. La FCI reconnaît officiellement la race en 1963.

Son caractère

Le Braque hongrois à poil dur est un chien docile, intelligent, noble, réceptif et très attaché à son groupe social et à son maître plus particulièrement. C’est bien entendu un excellent chien de chasse polyvalent qui sera un parfait compagnon de travail mais aussi de famille.

Son éducation

La réceptivité et la docilité du Braque hongrois à poil dur font de lui un chien facile et agréable à éduquer. Son éducation devra être cohérente, juste et en accord avec les principes de l’éducation positive. Le Braque hongrois à poil dur étant un chien sensible, il ne faudra jamais chercher un quelconque rapport de force pour interagir avec lui, la relation maître/chien devra être basée sur de la coopération et de la confiance.

Ses éventuels problèmes de santé

Malgré sa robustesse, le Braque hongrois à poil dur peut être sujet à différents problèmes de santé tels que le retournement d’estomac, la cataracte, l’entropion, la gale démodécique, l’épilepsie ou encore la dysplasie de la hanche.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Nous avions adopté une braque hongroise dans un refuge, il y a des années. Flora, une adorable chienne. Et très fugueuse. Et comme elle n'était pas stérilisée (nous avons découvert ça à notre grande surprise puisqu'adoptée en refuge :gene4:), elle était revenue et deux mois plus tard, elle mettait au monde 12 chiots! Nous avions gardé une de ses filles,  qui a fait notre bonheur pendant 17 ans, Douchka la bien nommée. Mais on ne peut pas dire qu'elle avait pris grand chose de la beauté du braque. Qu'importe! :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Douchka a été heureuse ,elle a fait également votre bonheur pendant 17 ans c'est ce qui compte !!:wink:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Join the conversation

You can post now and register later. If you have an account, sign in now to post with your account.

Invité
Répondre à ce sujet…

×   Vous avez collé du contenu avec mise en forme.   Supprimer la mise en forme

  Only 75 emoji are allowed.

×   Votre lien a été automatiquement intégré.   Afficher plutôt comme un lien

×   Votre précédent contenu à été restauré.   Effacer l'éditeur

×   You cannot paste images directly. Upload or insert images from URL.


  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×
×
  • Créer...