Aller au contenu
josse

Les différentes races de chien.

Recommended Posts

Il y a 13 heures, Marion a dit :

Merveilleux Phoebus était un beau labrit.

+1 Mais oui, c'est vrai! :coeur:

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites
Il y a 23 heures, Marion a dit :

Merveilleux Phoebus était un beau labrit.

+1

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BERGER DES SHETLAND

race de chien berger des shetland

Le Berger des Shetland est un petit chien de berger, plein de vie, actif et intelligent. Il est aussi doux qu’il pourrait se montrer têtu mais s’adapte à tous les modes de vie et les constitutions de foyers. C’est à la fois un excellent chien de troupeau et un parfait chien de compagnie.

Sa fiche d'identité

Noms : Berger des Shetland, Sheltie, Shetland, Shetland Sheepdog.

Groupe : Groupe n°1 : Chiens de berger et de Bouvier (sauf chiens de bouvier suisses). – Section n°1 : Chiens de berger. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : en moyenne 37 cm pour les mâles et 35,5 cm pour les femelles.

Poids : le Berger de Shetland, mâle ou femelle, pèsera entre 7 et 10 kg.

Couleurs : le Berger de Shetland peut avoir une robe « zibeline », qu’elle soit claire ou ombrée, mais aussi tricolore ou bicolore. On pourra observer des Berger des Shetland bleu merle, noir et blanc, noir et feu, noir avec des marques feu, etc.

Poil : le poil du Berger de Shetland est long, droit et très dense. Son sous-poil est quant à lui court et très doux.

Entretien du poil : le Berger des Shetland est un chien qui perd beaucoup ses poils, un brossage très régulier (et quotidien pendant les mues) sera donc nécessaire.

Corps : allongé, élégant et harmonieux. Il présente des traits communs avec le Colley. Ce chien est solidement ancré sur ses membres.

Tête : la tête du Berger des Shetland est fine, distinguée et élégante. Son crâne est plat et son stop peu marqué.

Yeux : les yeux du Berger des Shetland sont en amandes, de taille moyenne et de couleur marron foncé (sauf pour les Shetland bleu merle).

Oreilles : les oreilles du Berger des Shetland sont attachées haut et sont de petite taille. Pendant les phases d’éveil, ses oreilles sont redressées de moitié : les pointes retombent vers l’avant.

Queue : la queue du Berger des Shetland est attachée bas. Elle est très fournie en poils et se porte légèrement courbée vers le haut. Elle ne dépassera toutefois jamais la ligne du dos.

Espérance de vie : l’espérance de vie du Berger des Shetland est d’environ 14 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : comme tout bon chien de travail, le Berger des Shetland est un chien très actif qui a besoin de se dépenser quotidiennement, que ce soit physiquement, mentalement ou de manière olfactive.

Activités possibles : de longues promenades ponctuées de séances de jeux mais aussi de travail. Des exercices de conduites de troupeau ou de treibball, agility, obé-rythmée, etc. En clair… toutes les activités canines possibles qui le stimulent mentalement et physiquement.

Vie en appartement : possible.

Note : tant que le Berger des Shetland est suffisamment stimulé physiquement et mentalement pendant ses journées, il pourra tout à fait s’adapter à la vie en appartement.

Il sera bien entendu nécessaire, qu’il ait un jardin ou non, de le promener tous les jours et de lui donner des occupations. L’ennui étant le pire ennemi du chien et notamment du chien de travail.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Berger des Shetland est un animal très doux et affectueux, il s’entendra donc à merveille avec des enfants.

Il faudra toutefois mettre en place des règles de vie à respecter par tous les membres de la famille afin de laisser au Berger des Shetland des temps de repos et de tranquillité.

Cout d'acquisition : il faudra compter entre 1000 et 1500€ pour adopter un Berger des Shetland en élevage.

Budget mensuel : pour subvenir aux besoins du Berger des Shetlands, en lui proposant une alimentation de qualité, il faudra compter en moyenne une trentaine d’euros par mois.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : si une socialisation a été bien faite dès le plus jeune âge du Berger des Shetland, il pourra tout à fait cohabiter avec d’autres animaux, de son espèce ou non. Il faudra toutefois faire attention à ses éventuels instincts de regroupement, pouvant être très marqués pour certains.

Robustesse : le Berger des Shetland est un chien plutôt robuste. Son sous-poil lui permet de s’adapter aux basses températures et aux conditions climatiques diverses.

Son histoire

Le Berger des Shetland est originaire de Grande Bretagne, et plus particulièrement des îles d’Écosse, dont il porte le nom. Le Berger des Shetland est le fruit de croisements entre chiens de berger locaux et Colley. Excellent chien de travail, le Berger des Shetland est très apprécié des éleveurs.

Son caractère

Comme de nombreux chiens de berger, le Berger des Shetland est un chien vif, à l’écoute de son maître et très actif. Il sera proche de son groupe social et saura prévenir si un intrus approche car il pourrait se montrer méfiant vis à vis des personnes qu’il ne connait pas.

Son éducation

Le Berger des Shetland sera un chien agréable à éduquer de par sa vivacité et son intelligente. Toutefois, il pourrait se montrer têtu, il ne faudra donc pas baisser les bras et faire preuve de fermeté tout en prenant en compte la sensibilité de cette race.

Ses éventuels problèmes de santé

Le Berger des Shetland ne présente pas de problèmes de santé particuliers.



Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BERGER DU CAUCASE

Race-Berger-du-Caucase.jpg

Le Berger de Caucase, originaire de Russie, est un chien robuste, taillé pour la garde et pour protéger son groupe social. Il est toutefois très attachant, vif, actif et plein de vie.

Sa fiche d'identité

Noms : Berger de Caucase - Central Asia Shepherd Dog - Chien de berger du Caucase, -Kavkazkaïa Ovtcharka

Groupe : Groupe n° 2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer – Molossoïdes - Chiens de montagne et de bouvier suisses. - Section 2.2 : Molossoïdes type montagne. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : idéalement entre 72 et 75 cm avec un minimum de 68 cm pour les mâles et entre 67 et 70 cm avec un minimum de 64 cm pour les femelles.

Poids : minimum 50kg pour les mâles et minimum 45kg pour les femelles. 

Couleurs : le Berger de Caucase peut être de couleur grise, rousse, brune rouge ou blanche. Sa robe peut être uniforme, pie ou tachetée.

Poil : le Berger de Caucase pourra avoir le poil long, mi-long ou court. Il est droit, long avec un sous poil de qualité très fourni.

Entretien du poil : le Berger de Caucase ayant un poil et notamment un sous-poil assez dense et épais, il sera nécessaire de le brosser régulièrement, plusieurs fois par semaine, pour assurer sa protection.

Corps : chien très imposant et musclé.

Tête : la tête du Berger de Caucase est large et massive, plutôt proportionnelle à son gabarit global. Le stop est modérément marqué.

Yeux : les yeux du Berger de Caucase sont de forme ovale, de taille moyenne et de couleur marron, allant de noisette à marron foncé.

Oreilles : les oreilles du Berger de Caucase sont de taille moyenne, épaisses et de forme triangulaire. Elles sont attachées haut et pendent le long de la tête (la face intérieure est couchée contre la joue).

Queue : la queue du Berger de Caucase est attachée haut et dépasse la ligne du dos en action.

Espérance de vie : le Berger de Caucase pourra vivre en moyenne 10 ans.

Besoin de dépenses : modéré.

Note :  même s’il est d’un tempérament calme, le Berger de Caucase aura tout de même besoin de longues balades quotidiennes et de stimulations mentales pour être comblé.

Activités possibles : balades, pistage, apprentissages de tricks, etc.

Vie en appartement : déconseillé.

Note : même si tous les chiens peuvent potentiellement vivre en appartement, du fait de son gabarit de géant, le Berger de Caucase sera beaucoup plus à son aise dans un espace ouvert : l’idéal sera donc de lui proposer une maison avec jardin.

Attention toutefois, avoir un jardin ne suffit pas à dépenser le Berger de Caucase, il devra tout de même être sorti quotidiennement en dehors de son environnement.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le Berger de Caucase peut souvent être considéré comme un gros nounours pour les enfants, il faut donc tout de même faire attention à bien respecter les règles de vie à la maison que les enfants devront respecter pour éviter tout risque de morsure.

Cout d'acquisition : il faudra compter en moyenne 1400€ pour adopter un Berger de Caucase en élevage.

Budget mensuel : il faudra compter en moyenne 70€/mois pour subvenir aux besoins du Berger de Caucase tout en lui proposant une alimentation de qualité.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : la cohabitation avec d’autres animaux sera possible, cependant, le Berger de Caucase étant un gardien né, il faudra lui avoir proposé une socialisation de qualité dès son plus jeune âge pour qu’il puisse tolérer la venue de nouveaux compagnons.

Robustesse : le Berger de Caucase est un chien très robuste, notamment du fait de son sous-poil de qualité qui lui permet de résister à des températures extrêmes.

Son histoire

Originaire de Russie, le Berger de Caucase était initialement utilisé par les habitants pour guider et protéger les troupeaux mais aussi pour garder et protéger les foyers. Le standard de la race fut établi en 1985.

Son caractère

Le Berger de Caucase est aussi doux que massif. Il est particulièrement attaché à son groupe social et saura le défendre notamment grâce à son grand courage et son instinct naturel pour la garde et la défense. C’est un chien équilibré et calme. Il est particulièrement dédié à des maîtres actifs et sûr d’eux.

Son éducation

Le Berger de Caucase devra être éduqué dès son plus jeune âge et ne pourra pas être mis entre les mains de n’importe quel maître. Son grand gabarit, son impressionnante force et son instinct très développé pour la garde nécessitent un contrôle certain de la part du maître pour éviter tout débordement.

L’éducation proposée devra être ferme mais jamais violente, toujours dans une démarche positive de réussite et de renforcement des bons comportements.

Ses éventuels problèmes de santé

Cette race n’est sensible à aucune maladie en particulier. Risque éventuel de dysplasie de la hanche.

 

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

BERGER DU KARST

Race-Berger-du-Massif-du-Karst.jpg

Le berger du massif du Karst est un chien de berger par excellence. Il est très apprécié pour ses qualités de défense et sa robustesse. Ce berger venant tout droit de Slovénie est utilisé autant pour la garde, que pour être un chien de famille, il est polyvalent. Appelé aussi Berger d'Istrie, sa taille impressionne et impose le respect. Souvent mis sur la même ligne de race que le Berger Yougoslave, se sont pourtant deux races bien distinctes depuis 1968 !

Sa fiche d'identité

Noms : Berger du Karst, Berger du Massif du Karst, Berger d'Istrie.

Groupe : Groupe n°2 : Chiens de type Pinscher et Schnauzer - Molossoïdes et chiens de montagne et de bouvier suisses. - Section n°2.2 : Molossoïdes, type montagne. Sans épreuve de travail.

Hauteur au garrot : entre 57 et 63 cm pour les mâles ( taille idéale 60 cm) et entre 54 et 60 cm pour les femelles ( taille idéale 57 cm).

Poids : entre 30 et 42 kg pour les mâles et entre 25 et 37 kg pour les femelles.

Couleur : la couleur du berger de Karst est gris fer. Plutôt foncé au niveau de la ligne de dos. La robe peut passer de gris clair au sable au niveau des membres et du ventre. Il doit y avoir un masque foncé au niveau du museau qui s’étend jusqu’à la tête.

Poil : il se compose de sous-poils abondants. Son poil est long et plat. Le cou présente une crinière abondante. Le poil devient moins dur au niveau du ventre, mais reste long.

Entretien du poil : le poil a besoin d’un entretien régulier afin d’éviter les bourres dans le pelage.

Corps : de taille intermédiaire, il est très musclé et vigoureux.

Tête : la tête est proportionnellement grande par rapport au reste du corps, elle est arrondie sur les côtés. Le stop est légèrement marqué sans transition brusque. Le crâne est un peu plus long que le museau. Les arcades sourcilières sont légèrement marquées. La truffe doit être noire.

Yeux : les yeux en amandes sont grands et légèrement écartés, mais pas enfoncés dans leur orbite. La couleur doit pouvoir varier du châtain au marron foncé. Les yeux doivent pouvoir avoir un regard posé et franc. Les paupières sont pigmentées de noir.

Oreilles : les oreilles sont tombantes, plates et en forme de V. Leur longueur permet d’atteindre le coin externe de l’œil.

Queue : la croupe large et musclée permet d’attacher solidement la queue qui est large à sa base. Au repos la queue est en forme de sabre. Sa longueur permet d’atteindre les jarrets. Elle est donc de longueur moyenne.

Espérance de vie : environ 13 ans.

Besoin de dépenses : important.

Note : le berger du Karst est un chien de travail infatigable, qui a besoin d’activités stimulantes régulièrement. Il aime courir pendant des heures, et pourra partir sur de longs parcours difficiles sans y trouver à redire. Il est important qu’il puisse se dépenser à sa guise, pour éviter tout problème de réactivité. Il reste un chien de travail imposant, qui, non dépensé tous les jours, pourrait vite poser problème à ses propriétaires.

Activités possibles : le berger de Bergame peut s’adonner aux activités de chien de troupeaux. Il excellera dans ses disciplines. Il peut également faire de l’obéissance, des activités de pistage. Le treibball lui plaira également. C’est un bon sportif qui pourra accompagner son maître en randonnée.

Vie en appartement : possible.

Note : le berger du Karst pourrait vivre dans un appartement comme tout autre chien, mais seulement si ses besoins sont tous comblés. Il faut aussi penser que c’est un chien assez lourd qui risquerait de ne pas savoir où se mettre si le lieu de vie est trop petit. Étant un berger, il faudra prendre en compte qu’il risque d’aboyer et donc déranger les voisins. Mais il peut tout à fait apprendre à vivre en intérieur comme en extérieur.

Compatibilité avec les enfants : possible.

Note : le berger du Karst est un chien sensible mais tolérant. Il peut apprendre à aimer les enfants comme tous les autres chiens. Il convient de lui apprendre comment se comporter avec les tout-petits. Il faudra prendre en compte l’apprentissage des enfants également. En effet, ils devront connaître les règles de sécurité pour bien vivre avec leur chien et éviter tout accident. Il ne faudra pas, par exemple, laisser les enfants seuls avec le chien, ou encore les laisser monter sur le chien.

Coût d'acquisition : entre 1200 € et 1800 €.

Budget mensuel : environ 55 € par mois.

Cohabitation avec les autres animaux : possible.

Note : comme tout bon berger le berger du Karst a des aptitudes de cohabitation avec les espèces différentes de la sienne. Lui apprendre le plus tôt possible à reconnaître d’autres espèces comme étant familière à la maison, rendra la tâche plus facile pour lui et la famille.

Robustesse : cette race est rustique et s’adapte à beaucoup de milieux différents.

Son histoire

Les premières mentions de cette race se retrouvent dans un livre écrit par le baron Janez Vajkart Valvaso, datant de 1689. L'hypothèse de la naissance de la race, est qu’il y a plusieurs siècles, l’ancêtre de ce chien a suivi le peuple des illyriens quand il a migré à travers l’Istrie. Il se serait arrêté dans le massif du Karst en Slovénie. La race et son standard ont été reconnus officiellement le 16 mars 1968 sous le nom de Berger du massif du Karst.

Son caractère

Le berger du Karst est un excellent gardien. Il est docile et protecteur avec son maître si un lien étroit les unis. Sa méfiance envers les étrangers, lui donne un bon instinct de garde. Infatigable même sur de long parcours, on ne pourra pas nier que dans ses origines c’est un chien de travail parfait pour le troupeau.

Son éducation

Son éducation devra être juste et cohérente. Il sera nécessaire de poser des limites et des règles tout en respectant l’intégrité physique et psychologique du chien. Il sera préférable de rediriger les comportements gênants plutôt que de simplement les punir. Mettre le chien en situation de réussite afin d’établir des bases saines dès le début de sa vie. Faites lui vivre des expériences positives pour qu’il s’en imprègne. Il est important de continuer l’apprentissage des auto-contrôles ainsi que de continuer de le socialiser à la vie, afin qu’il se sente le mieux possible tout au long de sa vie.

Ses éventuels problèmes de santé

Ce chien est robuste, et il n’y a pas de problème particulier au niveau de sa santé.

Partager ce message


Lien à poster
Partager sur d’autres sites

Créer un compte ou se connecter pour commenter

Vous devez être membre afin de pouvoir déposer un commentaire

Créer un compte

Créez un compte sur notre communauté. C’est facile !

Créer un nouveau compte

Se connecter

Vous avez déjà un compte ? Connectez-vous ici.

Connectez-vous maintenant

  • En ligne récemment   0 membre est en ligne

    Aucun utilisateur enregistré regarde cette page.

×